Pourquoi le nom Boulevard Lühr ?

Jean-Luc Seret nous a apporté les informations pour répondre à une question de Madame Madeleine Winandy sur ce monsieur Lühr qui a donné son nom au boulevard.

Joachim Henri LÜHR est né le 7 août 1834 à Klein-Mist-Lüdersdorf 23923 Mecklenburg-Vorpommen Allemagne et décédé le 11 février 1919 boulevard Lühr à 84 ans à Spa. Il était professeur, fils de Joachim Hartwig Lühr et de Catherine Elisabeth Oldenburg. Il habitait avant son décès avenue du Tennis n°2 (actuelle avenue des Lanciers) à Spa.

Le 6 septembre 1859 il se marie à Ixelles avec Julie Marie Louise Chauveau, née le 2 mai 1837 à Paris et décédée le 13 décembre 1923 rue de Serbie n°37 à Liège.

Villa Capricioso du bld Lühr

Villa Capricioso du bld Lühr


Il aura quatre enfants : Jules Henri Lühr né le 4 juillet 1860 à Bruxelles et décédé le 17 octobre 1923 à Spa, avenue du Lawn Tennis, il était régent dans l’enseignement. Sa femme Marie Jeanne Gerber décède à l’Hôtel Belvédère le 19 février 1933 à l’âge de 54 ans. Hélène Elisa Lühr née le 14 octobre 1867 à St-Gilles Bruxelles, mariée avec Georges Jules Florent Demeyst. Léon Henri Georges Lühr né le 23 juillet 1869 à Schaarbeek, marié le 26 mai 1906 à Bruxelles avec Pauline Joséphine Eeckout. Une autre fille s’est mariée avec M.Vanderbel.

En 1899, Henri Lühr était propriétaire ou habitait la Villa Félicita dans la rue des Champs qui portera plus tard son nom. En 1902, il est aussi propriétaire de la villa Speranza et de la villa Capriccioso dans la rue des Champs. Il habitait aussi avenue du Lawn Tennis qui deviendra avenue des Lanciers après 1918. L’hôtel Belvédère se trouvait dans cette avenue du Lawn Tennis.

En 1919, suite à la guerre 14-18, comme il est allemand, il est inquiété et surveillé par la Sûreté nationale à cause de sa nationalité. Il est repris dans la liste des Spadois allemands en 1919. Il n’a sans doute jamais été inquiété vu son âge, sa profession. Les Allemands qui avaient collaboré avec les Allemands étaient déjà partis de Spa en 1919. Ceux qui sont restés, veuves, enfants, personnes âgées, propriétaires n’ont pas été inquiétés par la suite.

L'hôtel Belvédère

L’hôtel Belvédère


Il était donc propriétaire de beaucoup de maisons dans la rue des Champs avant la construction de la caserne.
Le boulevard Lürh a également été appelé boulevard d’Oldennel de Heerenbrinck. Ce dernier a probablement racheté la plupart des terres et villas de M. Lühr. La famille d’ d’Oldennel de Heerenbrinck était une famille spadoise. Dans Wikipedia, on peut lire que la baronne d’Oldeneel de Heerenbrinck, née Gabrielle Rouma, possédait un portrait armorié de Lambert Xhrouet en habit de cour (le tourneur de bois de Spa). Lors de la guerre 1914-1918, ce tableau fut, pour le soustraire au pillage, emmuré dans le château Rouma, (avenue Reine Astrid) aujourd’hui démoli. Mais lorsqu’en 1918, on démura la cachette, le tableau avait été complètement abîmé par l’humidité.

Jean-Luc Seret


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *