Le prince Charles à Préfayhai

Charles de Belgique

Charles de Belgique

S’il est de notoriété publique que le prince Charles de Belgique, le frère de Léopold III, s’est caché à Sart-lez-Spa pendant l’été 44, rares sont ceux qui savent qu’il a d’abord été hébergé dans une villa située au n° 32 chemin du Pré Leftay (anciennement chemin des Morts) à Préfayhai.
Dès le début de la guerre, le prince Charles est déterminé à ne pas subir le dictat des Allemands ; il est convaincu de la victoire finale des Alliés. Au printemps 44, l’étau se resserre sur l’occupant, des bruits d’un éventuel débarquement sur les côtes de la Manche se font entendre de plus en plus.
L’ancienne villa Hanlet

L’ancienne villa Hanlet


L’évolution du conflit incite le prince Charles à contacter André Hanlet, un de ses fournisseurs, fabricant de pianos. Il partage les convictions princières, c’est sur lui que le Prince compte pour déjouer la surveillance allemande au Palais de Bruxelles, organiser sa fuite et prendre le « maquis ».
L’escapade se déroula début juin. Il était temps. Le 9 juin, Léopold III et sa famille sont emmenés en Allemagne. Dans un premier temps, André Hanlet cache le Prince dans un appartement qu’il loue à Bruxelles et le place sous la protection de Paul Charlier, un pâtissier de Waremme, un ami fidèle. L’encombrant locataire est ensuite transféré dans une villa spadoise, propriété de Madame Marie Hanlet, la tante d’André.
Cette villa, accessible par deux routes et située en bordure du Wayai, est relativement isolée de la cité bobeline. Cet environnement permet un repli aisé en cas d’alerte (voir photo page suivante).
Mais le Prince supporte difficilement l’isolement et le manque de nouvelles. Pour lui faire prendre patience et l’informer de l’évolution des évènements, Madame Hanlet fait de nombreux aller-retour à Bruxelles, en voiture équipée d’un gazogène, avec le garagiste Robert Paquay de Spa comme chauffeur.
Pour le personnel de la villa et pour les éventuels curieux, le Prince est présenté sous le nom de « Monsieur Richard », un ami de la famille.
Plaque située au niveau de l’ancienne Villa Hanlet, chemin du Pré Leftay

Plaque située au niveau de l’ancienne Villa Hanlet, chemin du Pré Leftay


Comme la libération de la région se fait attendre, mais aussi, pour la sécurité du Prince et de ses logeurs, il fut décidé de lui trouver une autre cache. Robert Paquay loua à son nom, pour l’été 44, une chambre dans une petite ferme à Sart-lez-Spa, dans laquelle une demoiselle Fettweiss tenait pension sous l’enseigne « Le Vieux Chêne ».
Paul Charlier fut de nouveau le complice permanent du Prince pendant ce séjour sartois, tandis que les deux autres amis, le garagiste spadois et le fabricant de pianos, leur firent de fréquentes visites. C’est depuis cette époque que le prince Charles, Régent du Royaume du 20 septembre 1944 au 20 juillet 1950, fut surnommé le « prince du maquis ».

Jean Lecampinaire

Sources :
Les mousquetaires à Spa H.A.S. Spa 1985 Hanlet G.
Article du journal « L’Avenir-Le Jour » du 6.8.12 signé Jean Brasseur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *