L’aviez-vous remarqué ? Ginkgo

A l’angle de la terrasse du Casino et du jardin du même Casino se trouve un arbre exceptionnel. Hâtez-vous d’aller l’admirer en ce glorieux et bel automne car ses feuilles tombent et il sera bientôt, comme les autres arbres, complètement dénudé. C’est un ginkgo biloba ou arbre aux quarante écus ou également arbre des pagodes.
ginkgo
Il est apparu à la fin de l’ère primaire. Cet arbre magnifique est le seul rescapé d’une famille de plantes fossiles. Il a survécu aux glaciations dans quelques vallées isolées de Chine. On peut le rencontrer fréquemment à proximité des palais et des monastères, car en Chine et au Japon, on le considère comme un arbre sacré. Par ses feuilles, il ressemble aux feuillus, mais en réalité, il appartient aux gymnospermes (dont la graine est nue).

Il fut introduit en Europe en 1730, et aujourd’hui il est courant dans les parcs d’Europe occidentale et centrale. Il peut atteindre un âge fort avancé. La taille des vieux spécimens peut dépasser 30 mètres et leur diamètre deux mètres. Sa longévité peut atteindre 1000 ans et plus. Il possède des fleurs mâles et des fleurs femelles. Ses feuilles, très caractéristiques, sont caduques, alternes, en bouquets sur les rameaux courts. Elles prennent la forme d’éventail ou sont découpées en deux lobes plus ou moins profonds d’où le nom de biloba. En automne, elles prennent une spectaculaire couleur jaune or et tombent toutes après une gelée de moins 3 degrés.

Les fruits, petites boules de 2 à 3 cm, sont charnus, jaunes orangés, à unique graine comestible de couleur verte, ressemblant à des mirabelles. A maturité, ils se décomposent sur le sol et dégagent une odeur très fétide. Le bois jaune pâle, au grain fin, facile à travailler, est utilisé en sculpture et en ébénisterie. Les feuilles, recommandées pour les troubles veineux, entrent dans la composition de médicaments du système cardio-vasculaire. La pulpe des fruits, parfois irritante, peut provoquer des lésions cutanées. C’est un arbre très décoratif, grâce à ses feuilles insolites et à la forme de sa couronne. Le nôtre est très jeune mais il résistera vaillamment à l’atmosphère polluée de nos villes. Merci au service des plantations d’avoir eu cette superbe idée de planter un ginkgo biloba à l’entrée du jardin du Casino.

Monique Poncelet (novembre 2015)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>