la « Quincaillerie Henrard »

M et Mme Henrard dans leur quincaillerie de la place Verte à Spa.

M et Mme Henrard dans leur quincaillerie de la plac Verte à Spa.

Au printemps 2011, la vie de la « Quincaillerie Henrard » de la place Verte à SPA s’est définitivement arrêtée. Bien des Spadois regrettent et regretteront, longtemps encore, le comptoir où officiait Madame Henrard, née Annette Durieux, ainsi que l’atelier, très actif, géré par les Henrard père et fils. Jean Henrard (1922 – 2010) est né place Verte au premier étage au-dessus de l’atelier de son père Julien Henrard, serrurier. Sa mère, Marie Sody était née, elle aussi, au-dessus de la forge de son père Henry Sody, maréchal-ferrant. La quincaillerie Henrard existait depuis 1929 et était, à l’origine, gérée par les grands-parents Henrard- Sody. Jean Henrard prit leur succession en 1964. Artisan faisant autorité dans sa spécialité, il demeurait un homme simple et réservé aidé dans ses œuvres par son fils Jean-Paul.

Annette, sa femme, est restée jusqu’à la fermeture de son comptoir, une commerçante dans l’âme. Ses clients, ses clientes nombreux et fidèles la trouvaient toujours souriante, fidèle à son poste derrière son comptoir. Annette n’avait pas son pareil pour dénicher le petit clou, la petite pièce qui manquait à l’artisan, au bricoleur, à la ménagère et autres amateurs de travaux manuels.

Son regret est de ne pas avoir, suite à des problèmes de santé, pu remercier ses nombreux clients et amis pour leur fidélité durant tant d’années. Par le biais de cet article, elle leur dit « merci » à toutes et à tous.

Monique Poncelet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>