La fontaine Saint Jean

Page de titre du livre de Lymborh (collection Fonds Body - Spa)Gilbert Lymborh (Extrait de « Sources minérales et Fontaines de Spa »)Dans son livre intitulé « Des fontaines acides de la foreft d’Ardenne … », édité à Anvers en 1559, Gilbert Fuchs dit Lymborh (1497 – 1567), l’illustre médecin personnel du prince-évêque de Liège Erard de la Marck, cite d’abord dans sa liste des sources minérales en dehors de Spa « la fontaine d’auprès de Sart » et dit ensuite : « Il y en a une autre, délaissée, laquelle on appelle la fontaine Saint Jean, plus requise pour bains et lavements du corps que pour la boire. Elle guérit de la rongne (gale) et les ulcères pourris ».

Où est située cette fontaine ?
Situation du pré Saint Jean (Extrait d’une carte de l’Office du tourisme de Spa 1986)
D’après les anciens Nivezétois, leurs aïeuls situaient la fontaine Saint Jean non loin du chêne al Bilance (un chêne multiséculaire, classé en 1964 par la Commission Royale des monuments et sites, se trouvant à la limite orientale du champ d’aviation de Spa la Sauvenière). Plus précisément, elle jaillirait, d’après eux, dans une ancienne pâture portant le même nom, à savoir « le pré Saint Jean ».

Jean Lecampinaire
Chêne al bilanceChêne al bilance
Sources :
Sources minérales et Fontaines de Spa (Comité Culturel de Spa – Spa – 1991)
La fabuleuse histoire des Eaux de Spa (L.M. Crismer – Ed. Spa Monopole 1989)
Histoire d’Eaux (CGER – Bruxelles – 1987) Monsieur Paul Gernay


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>