Avancement des travaux au temple protestant de la rue Brixhe

Comme « Réalités » a manifesté de l’intérêt pour la restauration de l’église protestante de Spa rue Brixhe, je me permets de vous donner quelques nouvelles sur l’avancement des travaux et de vous demander votre aide.

Le ravalement – rejointoyage -hydrofugation des façades de l’église et le remplacement de la couverture du toit par des ardoises naturelles sont terminés et l’aménagement des abords (allées, jardin) est en bonne voie. De nouveaux vitraux ont été commandés et seront placés en septembre – octobre, puis auront lieu la peinture intérieure et le ponçage du beau plancher de pitch-pin. Les commodités intérieures ont entièrement été refaites, mises aux normes (sanitaires, local technique polyvalent, etc) et sont opérationnelles. Le presbytère a lui aussi été rénové et est loué depuis juillet 2013.

Les bénévoles continuent à s’activer sur les travaux de plus petite ampleur, et ils ont tout récemment enlevé le faux-plafond du porche d’entrée de l’église, libérant la sous-pente (photo), un volume qui n’était éclairé que par un petit vitrail, visible jusqu’ici seulement de l’extérieur au-dessus de la porte d’entrée (voir photo). Quelle n’a pas été alors leur surprise de découvrir dans cet espace clos depuis plus de 120 ans, l’inscription suivante peinte sur le plâtre entre les chevrons de la petite charpente : « Rogister Antoine 1879″ (voir photo) et sur le pignon, à côté du vitrail, il a paraphé « JR » en caractères un peu entrelacés (voir photo). Cela nous a tous un peu émus, évidemment.

Une recherche généalogique permet de retrouver la trace de plusieurs Rogister à Spa, notamment de deux Servais Antoine ROGISTER, père et fils :
Voir le site (http://www.spahistoire.info/ « Génialogie » « Naissances » mot-clé « Antoine Rogister ») : 1859.04.01, Servais Antoine Thomas Joseph fils de Servais Antoine Rogister et de Marie Hubertine Marquet. Le fils s’est-il fait appeler « Antoine » pour se distinguer de son père « Servais Antoine » ? Sur Liège, on trouve plusieurs « Antoine Rogister », plus précisément des « Antoine Joseph Rogister », tous différents ! (Bizarre quand même que tant de parents aient donné les deux mêmes premiers prénoms à leur fils ! …)

http://users.skynet.be/sky75616/listmar4.html
ROGISTER, Antoine Joseph1818 Aubel, Marie JosephDESOERT
ROGISTER, Antoine Joseph 1860Charneux, Marie Louise BECKERS
ROGISTER, Antoine Joseph 1879Liège, Marie Eugenie BACU
ROGISTER, Antoine Joseph 1898Dison, Amelie Joséphine PUTERS

Pourriez nous aider à retrouver l’artisan (ou l’entrepreneur) qui a signé son œuvre dans notre église. Si la curiosité vous titille, n’hésitez pas à venir pousser la porte : au propre comme au figuré car dès que vous aurez poussé la porte, il vous suffira de lever la tête !!

Cette restauration se poursuit, elle est très coûteuse, se fait grâce à des dons exclusivement privés, sans aucune aide publique, de sorte que vos lecteurs intéressés peuvent toujours y contribuer via le Compte de Projet ouvert à la Fondation Roi Baudouin
(cf http://www.kbs-frb.be/projectaccount.aspx?id=303224&langtype=2060) « Restauration de l’église protestante de Spa et d’une partie du presbytère », IBAN : BE10 0000 0000 0404 BIC : BPOTBEB1 avec la mention structurée obligatoire *** 128/2534/00097***
Initiales de M Antoine Rogister sur le pignon du templeInscription peinte entre les chevrons de la charpente.
Anne De Bremaecker


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>