L’Hôtel Bourbon est rénové

La rue Delhasse rénovée en 2013 - l'Hotel Bourbon rénové et transformé en logements sociaux.

La rue Delhasse rénovée en 2013 – l’Hotel Bourbon rénové et transformé en logements sociaux.

L’Hôtel Bourbon a été construit en 1774, quatre ans après la construction du Waux-Hall, à l’âge d’or de Spa. De 1740 à 1780, cent quarante maisons neuves vont être construites pour faire face à la demande sans cesse croissante de logements pendant la saison et aux exigences d’une clientèle de plus en plus sélecte. Une des raisons de ce boom immobilier : l’ouverture, en 1762, de la Redoute, un des tout premiers casinos d’Europe. La plupart de ces hôtels sont construits dans les environs immédiats du Pouhon Pierre Le Grand. Cela permettait aux curistes de se rendre de bon matin à la source, pour la première prise d’eau minérale. L’Hôtel Bourbon se situe à proximité d’autres immeubles de grande valeur architecturale comme le « Grand Hôtel », actuel hôtel de ville construit en 1768, L’Hôtel de Lorraine (actuellement la banque) construit en 1730, L’Hôtel d’Irlande (en face du Bourbon) édifié en 1769, l’Hôtel de Suède (ancien Sanglier, place Pierre Le Grand) qui date de la deuxième moitié du 18e siècle, de même que deux autres hôtels de la rue Dagly.

Avec l’habitude prise par les curistes de se rassembler dans le parc de 7 Heures, la rue prit au 18e siècle le nom de rue Promenade de 7 Heures. Elle avait en effet pour fonction de relier deux endroits importants de la ville thermale : le Pouhon et le parc de 7 Heures. La rue était appelée également rue des Possons (cité en 1745) du fait de la présence de marchands de possons (brocs), c’est-à-dire de récipients pour boire le pouhon.
L’Hôtel Bourbon sera consacré à du logement. La société Logivesdre y propose en effet 6 appartements sociaux à louer : 3 appartements une chambre (± 50 m²), 1 appartement deux chambres (± 50 m²) et 2 duplex trois chambres (± 100 m²)

La rénovation et la nouvelle affectation de l’Hôtel Bourbon symbolisent en quelque sorte l’espoir de faire de Spa une ville qui protège ses bâtiments anciens en vue d’une reconnaissance par l’UNESCO tout en permettant aux habitants de revitaliser ce quartier et d’y trouver une véritable qualité de vie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>