Les abeilles solitaires

Article en rapport direct avec les abeilles solitaires : Les nichoirs à insectes

Osmie cornue (Osmia cornuta)
Osmie rousse (Osmia bicornis)
Chelostome commun des campanules (Chelostoma rapunculi)
Chelostome des renoncules (Chelostoma florisomne)
Anthophore à pattes plumeuses (Anthophora plumipes)

Osmie cornue (Osmia cornuta)
Fiche Descriptive au format PDF

Osmie cornue - Mâle sur femelle

Osmie cornue – Mâle sur femelle

Description : Pilosité noire sur la tête et le thorax, roux-orangé sur l’abdomen.
La femelle a une brosse ventrale roux-orangé. La face est couverte de poils noirs et pourvue d’une paire d’excroissances en forme de corne.
Le mâle porte une touffe de poils blancs sur la face et ses antennes sont plus longues.
Femelle : 12 à 15 mm, mâle : 10 à 13 mm.

Période de vol : Mars à mai.

Diamètre des trous généralement utilisés : 8 à 10 mm.

Bouchon de fermeture du nid : La femelle obture l’entrée du nid avec de la terre humide mélangée à de la salive. La surface est grossièrement travaillée.

Ecologie : Les larves sont nourries avec un mélange de pollen et de nectar. Le pollen est récolté dans la brosse de poils située sous l’abdomen (brosse ventrale), le nectar est transporté dans le jabot.
Le pollen destiné aux larves est collecté sur de nombreuses familles de plantes (abeille polylectique).
L’osmie cornue commence à visiter les fleurs lorsque la température est supérieure à 11° C. C’est une pollinisatrice très efficace des arbres fruitiers.

Osmie cornue - Femelle vole vers son nid

Osmie cornue – Femelle vole vers son nid

Osmie cornue - Femelle termine le bouchon de fermeture

Osmie cornue – Femelle termine bouchon de fermeture

Osmie cornue - Bouchon de fermeture en terre

Bouchon de fermeture en terre
















Osmie rousse (Osmia bicornis)

Fiche Descriptive au format PDF

Osmie rousse - mâle

Osmie rousse – mâle

Osmie rousse - femelle

Osmie rousse – femelle

Description : Pilosité noire sur la tête, beige sur le thorax, rousse sur les trois premiers segments de l’abdomen et noire sur les suivants.
La femelle a une brosse ventrale jaune-orangé. La face est couverte de poils noirs et pourvue d’une paire d’excroissances en forme de corne.
Le mâle porte une touffe de poils blancs sur la face et ses antennes sont plus longues.
Femelle : 10 à 12 mm, mâle : 8 à 10 mm.

Période de vol : Avril à juin.

Diamètre des trous généralement utilisés : 5 à 10 mm.

Bouchon de fermeture du nid : La femelle obture l’entrée du nid avec de la terre humide mélangée à de la salive. La surface est grossièrement travaillée.

Ecologie : Les larves sont nourries avec un mélange de pollen et de nectar. Le pollen est récolté dans la brosse de poils située sous l’abdomen (brosse ventrale), le nectar est transporté dans le jabot.
Le pollen destiné aux larves est collecté sur de nombreuses familles de plantes (abeille polylectique). L’osmie rousse est une pollinisatrice très efficace des arbres fruitiers.

Osmie rousse - Femelle

Osmie rousse – Femelle

Osmie rousse - Bouchon de fermeture en terre

Osmie rousse – Bouchon de fermeture en terre













Chelostome commun des campanules (Chelostoma rapunculi)

Fiche Descriptive au format PDF

Chelostome commun des campanules - Mâle sur une campanule

Chelostome commun des campanules – Mâle sur une campanule

Chelostome commun des campanules -  Femelle butine une campanule

Chelostome commun des campanules – Femelle butine une campanule

Description : Corps noir, allongé et peu velu. Abdomen avec une fine bande de poils blancs sur le bord postérieur des segments.
La femelle a de courtes mandibules et une brosse ventrale blanc crème.
Chez le mâle, le bout de l’abdomen a une forme typique (bord postérieur faiblement trilobé, jamais fortement échancré au centre).
Femelle : 8 à 9 mm, mâle : 9 à 11 mm

Période de vol : Mai à août

Diamètre des trous généralement utilisés : 3,5 à 5 mm

Bouchon de fermeture du nid : La femelle obture l’entrée du nid avec de la terre dans laquelle elle insère de petites pierres ou des grains de sable.

Ecologie : Les larves sont nourries avec un mélange de pollen et de nectar. Le pollen est récolté dans la brosse de poils située sous l’abdomen (brosse ventrale), le nectar est transporté dans le jabot.
Le pollen destiné aux larves est uniquement collecté sur les campanules (campanule à feuilles rondes, campanule à feuilles de pêcher, campanule gantelée…).
Les mâles se réfugient à l’intérieur des fleurs de campanules pour y passer la nuit ou pour se protéger de la pluie.

Chelostome commun des campanules -  Femelle butine une campanule

Chelostome commun des campanules – Femelle butine une campanule

Chelostome commun des campanules - Bout de l’abdomen du mâle

Chelostome commun des campanules – Bout de l’abdomen du mâle

Chelostome commun des campanules - Bouchon de fermeture en  terre + petites pierres

Chelostome commun des campanules – Bouchon de fermeture en terre + petites pierres

Chelostome commun des campanules -  Femelle rentre au nid avec la brosse ventrale chargée dupollen blanc des campanules

Chelostome commun des campanules – Femelle rentre au nid avec la brosse ventrale chargée du pollen blanc des campanules

Chelostome commun des campanules - Femelle insère une pierre dans la terre humide

Chelostome commun des campanules – Femelle insère une pierre dans la terre humide

















Chelostome des renoncules (Chelostoma florisomne)

Fiche Descriptive au format PDF

Chelostome des renoncules - Femelle transporte une petite pierre entre ses longues mandibules

Chelostome des renoncules – Femelle transporte une petite pierre entre ses longues mandibules

Chelostome des renoncules - Mâle

Chelostome des renoncules – Mâle


Description : Corps noir, allongé et peu velu. Abdomen avec une fine bande de poils blancs sur le bord postérieur des segments.
La femelle a de longues mandibules et une brosse ventrale blanc crème (jaune quand elle est chargée du pollen des renoncules).
Chez le mâle, le bout de l’abdomen a une forme typique (bord postérieur avec une nette échancrure centrale en arc de cercle).
Femelle : 7 à 10 mm, mâle : 8 à 11 mm

Période de vol : Avril à juin

Diamètre des trous généralement utilisés : 3,5 à 5 mm



Bouchon de fermeture du nid : La femelle obture l’entrée du nid avec de la terre dans laquelle elle insère de petites pierres ou des grains de sable.

Ecologie : Les larves sont nourries avec un mélange de pollen et de nectar. Le pollen est récolté dans la brosse de poils située sous l’abdomen (brosse ventrale), le nectar est transporté dans le jabot.
Le pollen destiné aux larves est uniquement collecté sur les renoncules (renoncule âcre, renoncule rampante…).

Chelostome des renoncules -  Femelle rentre au nid avec la brosse ventrale chargée du pollen jaune des renoncules

Chelostome des renoncules – Femelle rentre au nid avec la brosse ventrale chargée du pollen jaune des renoncules

Chelostome des renoncules - Femelle butine une renoncule

Chelostome des renoncules – Femelle butine une renoncule

terre + petites pierres

Chelostome des renoncules – Bouchon de fermeture en terre + petites pierres

Chelostome des renoncules - Bout de l’abdomen du mâle

Chelostome des renoncules – Bout de l’abdomen du mâle

















Anthophore à pattes plumeuses (Anthophora plumipes)

Fiche Descriptive au format PDF

Anthophore à pattes plumeuses - Femelle

Anthophore à pattes plumeuses – Femelle

Anthophore à pattes plumeuses - Mâle

Anthophore à pattes plumeuses – Mâle

Anthophore à pattes plumeuses - Face typique du mâle

Anthophore à pattes plumeuses – Face typique du mâle


Description : Longue et dense pilosité grise, brune ou noire. Abdomen avec une fine bande de poils clairs sur le bord postérieur des segments. Vol rapide avec de brusques changements de direction et de courtes périodes de vol surplace, bourdonnement aigu caractéristique et très différent de celui émis par les bourdons.
La femelle a une brosse de récolte roux-orangé sur les pattes postérieures.
Le mâle a de longues franges de poils sur les tarses des pattes médianes et des dessins jaunâtres typiques sur la face.
Femelle et mâle : 13 à 16 mm.

Période de vol : Mars à juin.

Diamètre des trous généralement utilisés : 8 à 10 mm.

Anthophore à pattes plumeuses - Bouchon de fermeture en terre

Anthophore à pattes plumeuses – Bouchon de fermeture en terre

Anthophore à pattes plumeuses - Femelle à l’entrée de son nid

Anthophore à pattes plumeuses – Femelle à l’entrée de son nid

Anthophore à pattes plumeuses - Femelle vole vers son nid

Anthophore à pattes plumeuses – Femelle vole vers son nid


Bouchon de fermeture du nid : La femelle obture l’entrée du nid avec de la terre humidifiée et lissée.

Ecologie : Les larves sont nourries avec un mélange de pollen et de nectar. Le pollen est récolté dans la brosse de poils située sur les pattes postérieures, le nectar est transporté dans le jabot.
La femelle construit généralement son nid dans des parois verticales (talus, falaises, murs en terre crue, parois argileuses des nichoirs à insectes …).
Le pollen destiné aux larves est collecté sur de nombreuses familles de plantes. Dans les jardins, l’anthophore à pattes plumeuses butine notamment les primevères, les pulmonaires, les lamiers pourpres et les corydales solides.


Christine Devillers


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *